Quelle gestion de flotte pour 2016 ?


Par Locster le 23/11/2015 | 1 777 | , , , ,

Les Echos, dans son dossier spécial flottes de novembre 2015, présente l’avis exclusif de 3 gestionnaires sur les grandes tendances de la gestion de flotte pour l’année 2016 :

Maîtrise des coûts et diversification

Laurent Jolivet est président de l’Arfa (Association des responsables de flottes automobiles) représentant 100 adhérents et un parc de 350.000 véhicules.

« En 2015, la maîtrise des coûts est devenue une priorité et les entreprises ont mis en place des plans de rigueur sur leurs dépenses automobiles. Dans ce contexte, les gestionnaires de parc doivent proposer une « car policy » toujours plus attrayante, des services et des prestations aux collaborateurs toujours plus innovants. Ceci tout en restant en veille au regard des évolutions dans le domaine des véhicules électriques et hybrides ainsi que sur le plan de la mobilité et de l’introduction de l’auto-partage dans leur flotte »

Contrôle du taux moyen de CO2

Yannick Rouyer est directeur de la filiale matériel de Demathieu Bard SMBD, un groupe du BTP installé à Montigny-lés-Metz dont le parc de 850 véhicules comprend 500 voitures de fonction.

« Notre priorité est le contrôle de notre taux moyen de CO2. Entre 2013 et 2015, nous avons ainsi réduit de 20 % son impact sur la TVS et sur le bonus-malus du parc. Nous renouvelons nos modèles tous les 36 mois ou 100.000 km en optant pour des motorisations permettant d’abaisser encore les taux de CO2. Nous attendons pour cela de nos loueurs qu’ils nous apportent un conseil, notamment en début d’année lorsque nous établissons les nouvelles grilles de loyer de notre parc. »

Nouveaux partenariats avec les loueurs

Manuel Freyburger est responsable des achats du groupe Savencia, 1.000 véhicules en parc, 20.000 collaborateurs et 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans l’agroalimentaire, avec des marques telles que Coeur de Lion ou Caprice des Dieux.

« Durant la crise financière de 2008, les captives des constructeurs automobiles proposaient des conditions financières attractives permettant de préserver la mise à la route de véhicules neufs. Après la crise, nous avons opéré un retour aux loueurs institutionnels multimarques donnant accès à une meilleure maîtrise des coûts complets et toujours plus de services. »

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/thema/flotte-automobile-2016/021427976649-priorites-pour-2016-lavis-de-trois-gestionnaires-de-flotte-1172109.php?BmckJHpDLxTh0qqS.99

Contactez-nous

Ils nous font confiance

Dans l'actualité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour nous permettre de vous proposer des contenus pertinents au regard de vos centres d'intérêt et pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus.